Avertir le modérateur

31/01/2009

Arte TV - Presidents’s embedded #1

Les présidents Dupuy et Berbérian comme vous ne les avez jamais vus...

Les jeunes ont du talent

5de43b5fb8a4ff7e4c13e38b4d6b9f5c-AfficheJT.jpgTous les ans le Festival consacre un "jeune talent" parmi 20 jeunes auteurs de bande-dessinées, non encore édités.

Premier constat cette année : le niveau de la compétition était extrèmement relevé. Second constat : la case disparait. On sent que de plus en plus la jeune génération est marquée à la fois par la blogosphère BD que la lecture à l'écran a poussé à s'affranchir (souvent) de la bonne vielle case, et par le roman graphique, moins rigoureux dans la mise en page que la bonne vieille BD d'aventure.

L'ensemble des planches en compétition sont visible ici sur le site du Festival.

de plus et contrairement à il y a encore quelques années, les thèmes ont évolué, dixit un ancien "jeunes talents". Les jeunes auteurs en quelques années ont une approche plus littéraire de la BD, et poussent plus loin la recherche à la fois sur le graphisme et la narration, à l'image de Clément PAURD, vainqueur de cette année, à découvrir dans la sélection.

jeunes-talents.jpg

© affiche : Patrick Morin

30/01/2009

Xavier Dorisson - scénariste

Considéré comme l'étoile montante des scénaristes français, son album Long John Silver (T2) est en compétition officielle, avec Mathieu Laufray au dessin. Egalement scénariste pour le cinéma puisque il a signé le scénario de l'adaptation des "Brigades du tigre", il revendique comme modèle Jean Van Hamme (XIII, Largo Winch, Torgal...), pour sa "grande rigueur" et ses talents de "tourneur de page", c'est à dire sa capacité à donner envie au lecteur de savoir ce qui se passe à la page suivante. Egalement parmi ses modèles se trouvent Stan Lee, l'inventeur des 2/3 des super-héros de la galaxie Marvel, Chris Claremont, ou encore Frank Miller.

Il aime travailler sur une seule série à la fois. Du coup il travaille actuellement au Tome 3 de "Long John Silver", la préquelle de la série à succès "le 3ème Testament", la suite de sa série "Les sentinelles" chez Delcourt, "Le syndrome d'Abel" tome 2 chez Glénat, le tome 6 de "Ouest", et se lance dans un projet avec Ralph Meyer, avec qui il avait travaillé sur XIII.


Bon courage Xavier.

En images - bouilles des bulles

12:17 Publié dans en images | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photos

La rumeur du jour

La rumeur du jour : Sfar, actuellement en plein tournage de son film sur Gainsbourg, aurait déclaré qu'il ne ferait le déplacement à Angoulême qu'en cas de de gratification particulière. Donc si vous voyez Joann Sfar dans les rues du Festival, c'est qu'il est grand prix.

La contre rumeur du jour : Sfar ayant reçu le prix du trentenaire en 2004, ne pourra pas être élu grand prix...

Votez pour vos favoris et complétez la Top-liste des potentiels grand-prix 2009

12:05 Publié dans rumeurs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sfar, grand prix

29/01/2009

Dupuy et Berberian : de l'art d'être unique, à deux

grandprix2008.pngPetite déception suite à la visite de l'expo Dupuy & Berberian. Le pitch était pourtant intéressant : alors que la BD est un art marqué par la solitude (de l'auteur qui sue sang et eau pendant des mois pour sortir un album, du lecteur qui lit sa BD en 30 minutes...), Dupuy et Berberian font figures d'objets dessinant non identifiés en tenant leurs pinceaux à 4 mains depuis les années 1980. L'exposition promettait de mettre en lumière cette particularité.

Bilan de la visite : faible. On ne peut pas dire qu'on soit beaucoup plus avancé. Par contre on mesure l'étendue de leur talent(s), que ce soit à travers leurs planches, dans leurs carnets de voyage ou à travers leurs explorations, comme cette série de dessins sur des facades de disquettes (vous savez, ces ancètres des clefs USB qui faisaient schhhhlick dans l'ordinateur...).

L'expo souffre finalement d'un pitch un peu facile, car finalement il n'y a peut être rien à montrer. Ils dessinent à 4 mains, ça marche, tant mieux. En outre on ne m'ôtera pas que ce qu'ils ont publiés de plus intéressant est le magnifique "journal d'un album" en 1994. Et pas de chance, c'est la seule et unique fois ou ils ont dessinés séparément, en se partageant les chapitres. (NDLR : pour ceux qui veulent plonger dans les affres de la création d'un auteur de BD, cet  album constitue une lecture totalement indispensable...)

(Presque) plus intéressant : l'espace qu'ils ont souhaité laisser dans leur exposition aux jeunes. Florent Rippert et Jérôme Mulot (lauréats de l'Essentiel révélation 2005) proposent "la maison close", une aventure bédéique qui en plus devient une aventure scénographique, puisque les planches sont présentées aux visiteurs à travers des judas piquetés dans une salle de velours rouge digne des plus beaux lupanards. Les planches sont ausi à découvrir ici. Ils reprennent le principe du "bras de fer" qu'ils proposent sur leur blog : une joute graphique dans laquelle 20 auteurs viennent "incruster leurs personnages et leurs dialogues, Ruppert et Mulot jouant à la fois le rôle de décorateurs et d'arbitre. (Si vous avez manqué le lien précédent : cliquez ici).

Un autre duo... unique donc.

18:13 Publié dans expos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dupuy, berberian, exposition

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu